top

Qu’est-ce qu’une tache de naissance ?

Une tache de naissance est une prolifération localisée de cellules pigmentaires de la peau (mélanocytes) qui apparaît comme une tache sombre. Il s’agit d’une modification bénigne de la peau, également connue sous le nom familier de grains de beauté ou de taches de foie. Le terme technique pour désigner une tache de naissance est nævus (pluriel de nævi). Le nombre de moles augmente avec l’âge. De nouveaux grains de beauté peuvent apparaître à un jeune âge jusqu’à la quarantaine. Les taches pigmentaires qui apparaissent à un âge avancé sont appelées taches de vieillesse.

Les taches augmentent donc avec l’âge. L’apparition de modifications bénignes de la peau s’accompagne d’une réduction de l’élasticité due à la perte de collagène. L’humidité diminue. En outre, des facteurs externes (influences extérieures), tels que les rayons UV et une alimentation saine ou malsaine, jouent un rôle important dans l’apparence de votre peau et peuvent favoriser davantage la sécheresse cutanée. En fonction de l’interaction des facteurs, vous êtes donc confronté au vieillissement prématuré de la peau et à l’apparition ou à l’élargissement de changements cutanés.

Une tache de naissance commune a généralement un diamètre inférieur à environ 5 millimètres. La tache est ronde ou ovale, de couleur brun clair à brun foncé. Elle présente une surface lisse et est nettement délimitée par rapport à la peau environnante. Les grains de beauté se développent particulièrement fréquemment sur les zones du corps qui ont été exposées au soleil (kératose actinique). En fonction des prédispositions héréditaires, un adulte d’Europe centrale développe en moyenne 10 à 40 grains de beauté d’un diamètre supérieur à deux millimètres sur l’ensemble du corps au fil du temps. A partir d’un nombre de 50 grains de beauté, il existe un risque légèrement accru de cancer de la peau [1]. Le risque qu’une tache de naissance se transforme en cancer de la peau est faible. Sur une année, le risque varie de 1:200 000 à 1:33 000 selon l’âge [2]. Dans plus de 70 % des cas, le cancer de la peau noire se développe à des endroits où il n’y a pas de tache de naissance [3].

Comment apparaît une tache de naissance ?

L’origine des cellules pigmentaires remonte aux premières semaines de l’enfant à naître. Sous l’influence de substances messagères, les cellules de la région de la future moelle épinière (également appelée crête neurale) se développent en cellules de tissu conjonctif, en cellules de cartilage, en cellules nerveuses et en cellules pigmentaires. Certaines substances messagères initient le développement des cellules précurseurs en cellules pigmentaires. La lumière UV peut modifier le matériel génétique des cellules pigmentaires. Certaines modifications du matériel génétique entraînent la prolifération de cellules pigmentaires, qui deviennent visibles sous forme de taupes (Grichnik JM, et al., 2014, Exp Dermatol).

Comment les moles sont-elles subdivisées ?

Les taupes sont classées selon l’âge auquel elles apparaissent. Les grains de beauté congénitaux apparaissent dans l’utérus ou dans les premières semaines de la vie. Les grains de beauté qui se développent dans l’enfance et plus tard sont appelés grains de beauté acquis. Les taches pigmentaires qui se développent après l’âge de 40 ans sont des taches de vieillesse.

On distingue également les grains de beauté selon leur position dans les couches de la peau. Une tache de naissance qui apparaît sur la couche limite entre l’épiderme et le derme s’appelle un naevus jonctionnel. Si des cellules pigmentaires se trouvent à la fois dans l’épiderme et le derme, on parle de naevus composé. Le terme technique pour une tache de naissance dont les cellules pigmentaires ne se trouvent que dans le derme est le nævus dermique.

La disposition des cellules pigmentaires dans la peau est examinée à l’aide d’une loupe spéciale (dermatoscope). La disposition des cellules pigmentaires peut être divisée en motifs tels que des lignes, des plaques, des cercles ou des points. Les grains de beauté de la paume des mains ou de la plante des pieds présentent des lignes parallèles dans les sillons de la peau (Kittler H., 2015, Dermatoscopie : analyse des lésions cutanées pigmentées et non pigmentées). D’autres caractéristiques qui servent à distinguer les marques de pigmentation sont, par exemple, la couleur, la taille et l’emplacement de la tache de naissance.

Quels sont les types de marques de pigmentation ?

Les types de taches de pigmentation les plus courants sont:

  • les taches de rousseur (éphélides).
  • Tache du foie (Lentigo simplex, tache de l’âge : Lentigo solaris).
  • Tache de naissance acquise (naevus de type jonctionnel, de type composé ou naevus dermique).
  • Tache de naissance congénitale (nævus cellulaire congénital).
  • Café au lait spot (nævus pigmentaire).

Parmi les rares formes spéciales, on peut citer :

  • Nævus bleu (Naevus caeruleus).
  • Halo ou sutton nevus.
  • Spitz nevus (naevus de cellules fusiformes et de cellules épithélioïdes).
  • Reed nevus.
  • Le naevus spinal.
  • Becker nevus.
  • Gros grain de beauté congénital sur le visage (Ota nevus).
  • Grand grain de beauté congénital sur l’épaule (Nävus Ito).

Des contrôles réguliers sont recommandés pour les lésions cutanées.

Qu’est-ce qu’un grain de beauté visible (nævus atypique ou dysplasique) ?

La règle ABCDE permet de distinguer l’aspect inhabituel des marques de peau atypiques des taches de naissance. Même en regardant les cellules individuelles au microscope, on peut constater des changements par rapport aux grains de beauté normaux. Les grains de beauté atypiques n’apparaissent que pendant ou après la puberté. Ils ont souvent un diamètre supérieur à 6 mm, sont en relief ou présentent des motifs irréguliers. Les personnes à la peau claire, aux cheveux roux ou blonds, aux yeux bleus ou verts et aux taches de rousseur sont particulièrement exposées. Les coups de soleil, surtout pendant l’enfance, augmentent le risque de développer des grains de beauté atypiques.

Les taupes atypiques sont présentes en Europe dans environ 10 % de la population (fourchette : 7-24 %) (Tucker M.A., 2009, Hematol Oncol Clin North Am). On suppose que le risque de développer un cancer de la peau augmente avec le nombre de grains de beauté atypiques (Gandini S., et al., 2005, Eur J Cancer). Le risque de développer un mélanome malin avec des grains de beauté visibles est estimé à environ 1:30 000 à 1:40 000 (Tsao H., et al., 2003, Arch Dermatol).

Il est donc recommandé d’éliminer les grains de beauté visibles sans résidus (Winkelmann R.R., et al., 2015, J Am Acad Dermatol. 2015).

Quelle tache de naissance est dangereuse ?

Les cancers de la peau ou les lésions précancéreuses se distinguent par certaines caractéristiques. La règle ABCDE permet de reconnaître les grains de beauté suspects ou dangereux et donc, si nécessaire, de les détecter. pour être retirés à un stade précoce avant qu’une tumeur cutanée maligne ne se développe. Chaque lettre représente une caractéristique. Si au moins une de ces caractéristiques est présente, un examen par un dermatologue doit être effectué.

  • A = Asymétrie : forme irrégulière de la tache de naissance.
  • B = Limite : bords irréguliers ou flous, sans démarcation claire avec la peau saine environnante.
  • C = Coloration : coloration différente avec des parties claires, foncées ou roses.
  • D = Diamètre : au point le plus large, il y a un diamètre de plus de 6 millimètres.
  • E = Développement / élévation : changements de taille, de forme ou de couleur / croissance au-dessus du niveau de la peau.

Les grains de beauté situés sur la plante du pied ou sur les muqueuses passent souvent inaperçus lors de l’auto-examen. Si le grain de beauté démange ou saigne, les patients doivent également consulter un dermatologue. Si vous n’êtes pas sûr que la marque soit bénigne, contactez toujours un dermatologue pour écarter la possibilité qu’il s’agisse d’une modification maligne.

Tache de naissance, cancer de la peau ou un tout autre diagnostic ?

Lors d’une conversation avec le médecin, celui-ci lui expliquera, en cas d’ignorance, s’il s’agit d’une tache de naissance, d’une verrue, d’un fibrome, d’une verrue de style ou d’une autre modification de la peau. Sur notre page consacrée au cancer de la peau, vous pouvez tout apprendre sur la distinction entre les tumeurs cutanées bénignes, les kératoses séborrhéiques et les excroissances bénignes, par opposition aux tumeurs cutanées malignes, aux excroissances malignes et à toute autre tumeur maligne de la peau. Dans le cadre d’un dépistage du cancer de la peau, on examine le cancer de la peau blanche et noire. Ils vérifieront quels sont les symptômes que vous présentez et s’il y a des nodules. Le médecin peut recommander un traitement approprié qui a du sens d’un point de vue médical. S’il y a des raisons médicales, l’examen ainsi que le traitement ou la suppression seront couverts par l’assurance maladie obligatoire. Si vous avez d’autres questions auxquelles vous ne trouvez pas de réponse sur nos pages, n’hésitez pas à prendre rendez-vous pour une consultation personnelle.

Qu’est-ce qu’une tache de naissance ?

Les taches de naissance congénitales sont des plaques de peau présentes à la naissance ou des modifications de la peau qui se forment et deviennent visibles dans les premières semaines de la vie. Les grains de beauté congénitaux sont foncés et parfois poilus. Dans certains cas, il peut y avoir des lésions cutanées légèrement en relief. Ils peuvent également avoir une variété de couleurs, du brun clair au noir. Les taches de naissance congénitales se développent avec le temps, proportionnellement à la croissance de la taille de la personne qui vieillit. Ils sont constitués de cellules pigmentaires denses. Le terme technique pour cela est nævus mélanocytaire congénital. Les taches de naissance congénitales se produisent chez 1 nouveau-né sur 100. Ils sont légèrement plus fréquents chez les femmes que chez les hommes (rapport de 3:2). Dans les taches de naissance congénitales, les cellules pigmentaires sont situées dans le derme.

Les taches de naissance sont divisées en fonction de leur taille :

  • Petit : moins de 1,5 centimètre.
  • Moyenne : 1,5 à 20 centimètres.
  • Large : 20 à 40 centimètres.
  • Enorme : plus de 40 centimètres.

Plus la tache de naissance congénitale est grande, plus le risque de dégénérescence en cancer de la peau est élevé [4]. Le risque que de petits grains de beauté congénitaux développent un cancer de la peau au cours d’une vie est d’environ un pour cent [5]. Le risque de développer un cancer de la peau noire dans la population générale en Europe au cours d’une vie est de 0,3 à 1,6 % [6]. Outre le cancer de la peau noire, il existe également un cancer de la peau claire ou blanche. Cela se produit le plus souvent sur les régions du corps dépourvues de poils et particulièrement exposées au soleil (visage, cou, oreilles, bras, etc.). Les rayons UV sont considérés comme la cause la plus fréquente de ces deux formes de cancer. C’est pourquoi il est recommandé de toujours utiliser des crèmes solaires appropriées offrant une protection suffisante contre les rayons UV afin de prévenir l’apparition de changements cutanés malins. Protégez-vous par précaution et veillez à prendre soin de votre peau, par exemple avec des produits ou un traitement anti-âge, afin qu’elle soit toujours suffisamment hydratée. Cela a également l’effet secondaire positif de prévenir les rides ainsi que les rides plus profondes pour les futures peaux matures. Vous devez également faire examiner ou contrôler régulièrement tout changement cutané.

Enlever des taches de naissance sans chirurgie

Les taupes peuvent être éliminées de plusieurs façons. Dans certains cas, une tache de naissance peut être effacée au laser. Avec le laser, une lumière de haute énergie est transmise à la peau. Pendant des fractions de seconde, le tissu est fortement chauffé. Les couches de tissu ou les cellules individuelles sont vaporisées ou carbonisées.

Certains lasers transfèrent l’énergie à des composés chimiques ayant une couleur spécifique (hémoglobine, mélanine, eau). Cela permet de détruire les cellules pigmentaires tout en épargnant les tissus environnants. Toutefois, ces lasers ont une profondeur de pénétration limitée, de sorte que seule la couche supérieure de la peau peut être traitée le mieux possible. Les cellules pigmentaires des couches profondes de la peau peuvent rester et se multiplier à nouveau. Cette situation est particulièrement dangereuse si le cancer de la peau noire n’a pas été exclu avec une certitude absolue au préalable. Les lasers comportent également le risque d’apparition de taches cutanées claires si toutes les cellules pigmentaires sont détruites. D’autres lasers, comme le laser CO2, détruisent la couche de tissu la plus superficielle sans différencier les pigments de couleur. Dans 25 à 50 % des cas, des cicatrices se forment, dans jusqu’à 18 % des cas, les plaies peuvent s’enflammer (Eggen C.A.M., et al., 2018, Br J Dermatol).

Le résultat d’un traitement au laser dépend du type de tache de naissance, des caractéristiques de la peau du patient, des caractéristiques du laser et de l’expérience de l’utilisateur. Les experts s’accordent à dire que les taches de naissance doivent être soigneusement sélectionnées pour le traitement au laser. Si une suspicion de cancer ne peut être écartée, un échantillon de tissu doit être examiné finement (en termes techniques : histologiquement) (recommandation de la Commission de radioprotection, février 2016).

Il est strictement déconseillé d’enlever une tache de naissance de manière indépendante à la maison. Dans le pire des cas, cela peut retarder le diagnostic du cancer de la peau.

L’ablation chirurgicale des taches de naissance

La méthode de premier choix pour évaluer en toute sécurité les lésions cutanées cancéreuses suspectes est l’ablation tridimensionnelle contrôlée par micrographie. Les procédures de rasage, de grattage ou de perforation ont une signification limitée dans l’examen des tissus fins. Avec un traitement doux des tissus et une suture fine sans tension, il reste généralement une cicatrice en forme de fine ligne. Lors de la planification d’une opération d’un point de vue esthétique, la cicatrice est alignée de telle manière qu’elle est à peine visible. Les gros grains de beauté congénitaux sont enlevés en plusieurs opérations afin que la suture de la peau puisse guérir sans tension. Le chirurgien plastique parle alors d’une excision en série.

Suppression des taches de naissance sur le visage

Afin d’obtenir un résultat esthétiquement optimal du traitement, des chirurgiens plasticiens expérimentés travaillent avec des instruments fins et des loupes pour éliminer de manière optimale la modification de la peau. La procédure chirurgicale mineure pour l’élimination des taches de naissance est indolore ou peu douloureuse, car elle est réalisée sous anesthésie locale.

Au début de la méthode, le médecin injecte l’anesthésique local à l’aide d’une aiguille très fine. L’ajout d’adrénaline au médicament réduit le risque de voir apparaître une ecchymose après l’opération. Le médecin procède à l’ablation chirurgicale de la modification de la peau à l’aide d’un scalpel. La procédure prend rarement plus de quinze minutes. L’expérience des techniques de microchirurgie ainsi que des méthodes de chirurgie plastique garantit des cicatrices à peine visibles. Le médecin et spécialiste en chirurgie esthétique referme les plus petites plaies le long des lignes de tension de la peau. Dans ces conditions, la plaie peut guérir sans tension et les points de suture peuvent être retirés par le médecin après quelques jours.

Que faut-il observer après l’enlèvement d’une tache de naissance ?

La plaie doit être légèrement refroidie le premier jour après l’intervention. Il est généralement possible de se doucher le premier jour après le traitement. Néanmoins, il faut éviter les bains ou les baignades prolongés pendant les deux premières semaines. Un certificat de maladie n’est généralement pas nécessaire. Les fils de la peau sont retirés après 5 à 7 jours. La cicatrisation de la plaie est généralement terminée après 7 à 10 jours. La consommation de cigarettes retarde la cicatrisation des plaies et augmente le risque d’inflammation. Après deux à trois semaines, la cicatrisation peut être favorisée par l’application fréquente de crème. Soyez attentifs à ces soins. Pour une cicatrice particulièrement peu visible, il est conseillé d’appliquer une protection contre les rayons UV pendant les premiers mois.

Que coûte l’enlèvement d’une tache de naissance ?

L’assurance maladie prend en charge l’élimination des taches de naissance s’il y a une nécessité médicale. Des raisons médicales existent s’il y a une suspicion de cancer. Les grains de beauté gênants peuvent également être retirés si vous ne les aimez pas pour des raisons esthétiques. Souvent, les patients sont mécontents de leurs grains de beauté et souhaitent les faire enlever pour avoir une belle peau sans marques, qu’ils peuvent essayer de dissimuler avec du maquillage. Le prix de l’ablation de grains de beauté bénins dépend de la taille et de la position ainsi que du nombre de grains de beauté à enlever. Vous pouvez trouver un ordre de grandeur des prix sur notre page de coûts.

Photos avant et après l’enlèvement d’une tache de naissance

Vous pouvez trouver des informations sur les photos avant et après concernant l’élimination des taches de naissance sur notre page Photos avant et après les traitements.

Témoignages sur l’élimination des taches de naissance

Aujourd’hui, les patients ont tout intérêt à lire les témoignages et les critiques qu’ils trouvent sur Internet. Visitez notre page de témoignages dès maintenant.

Evaluations Google
5.0
Basé sur 60 avis
×

À propos de l’auteur

Unsere Fachärzte für Plastische Chirurgie Saarbrücken
Dr. med. Stéphane Stahl

« Nous mettons à votre disposition une vaste expertise afin que nous puissions travailler avec vous pour sélectionner le meilleur chemin de traitement possible. »

Dr. med. Stéphane Stahl est l’ancien directeur de la Clinique de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique / Chirurgie de la Main à la Clinique Lüdenscheid. Dr. Stahl a étudié la médecine aux universités de Fribourg et de Berlin. En 2011, il a réussi l’examen européen et 2012 l’examen allemand de spécialiste en chirurgie plastique et esthétique. Cela a été suivi par d’autres qualifications spécialisées et des qualifications supplémentaires (y compris la gestion de la qualité, la didactique médicale, la physiothérapie, la médecine d’urgence, les agents de protection laser, la chirurgie de la main) ainsi que des prix et des récompenses. En 2015, il a terminé son habilitation en chirurgie plastique et esthétique à Tübingen. C’est un microchirurgien expérimenté, un expert recherché et un conférencier régulier lors de congrès spécialisés. Après un processus de sélection en plusieurs étapes, Stéphane Stahl est devenu membre de l’American Society for Aesthetic Plastic Surgery (ASAPS), l’une des sociétés spécialisées les plus importantes et les plus influentes au monde pour la chirurgie esthétique. Sa paternité comprend de nombreux articles dans des revues à comité de lecture respectées et des manuels chirurgicaux standard.

References[+]

Envoyez un message

Merci pour votre message. Il a été envoyé.

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre message. Veuillez réessayer plus tard.