top

Technique de l’incision en O / lifting périaréolaire

La technique de l’incision en O, également appelée lifting périaréolaire, est une technique chirurgicale qui permet d’économiser des cicatrices pour corriger les seins tombants. La technique a été décrite pour la première fois en 1976 (Bartels R.J. et al, 1976. Plast. Reconstr. Surg.).

De nombreuses variations ont été décrites depuis lors, notamment par les chirurgiens suivants : Erol, Spear, Goes, Benelli, Puckett, Gruber et Benelli. Cette technique consiste à enlever l’excès de peau autour de l’aréole (deepithelialization). La peau du sein (cercle extérieur) est ensuite suturée à la peau plus foncée de l’aréole (cercle intérieur). De manière temporaire, la suture entraîne la formation de plis au niveau de la peau du sein.

Domaines d’application

Cette technique est adaptée à la correction des seins légèrement tombants. Cette technique peut également être combinée à une augmentation mammaire. Pour un résultat durable, le tissu glandulaire mammaire doit également être raffermi. Pour éviter une déformation de l’aréole et un élargissement des cicatrices, la suture autour de l’aréole doit être réalisée avec des fils non résorbables (non dissolubles). Comme cette technique n’enlève généralement pas de tissu glandulaire, la sensation du mamelon et la capacité d’allaiter sont préservées.

Synomyme

Synonymes : lifting périaréolaire, lifting circulaire, technique O, incision autour de l’aréole, méthode de Benelli

Autres thèmes :

Retour

Envoyez un message

Merci pour votre message. Il a été envoyé.

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre message. Veuillez réessayer plus tard.