top

Cryolipolyse procédure non invasive de Zeltiq

La cryolipolyse est une méthode non invasive de réduction du tissu adipeux. La cryolipolyse a été utilisée pour la première fois en 2009 dans le cadre d’une étude clinique menée par la société Zeltiq Aesthetics.

Domaines d’application

La cryolipolyse peut être utilisée pour traiter les bourrelets de graisse suivants : Ventre, côté du thorax et dos (bourrelets de soutien-gorge), hanches, cuisses, culotte de cheval, cou (double menton), fesses et partie supérieure des bras.

La cryolipolyse consiste à exposer une zone circonscrite du corps à une température de quatre à dix degrés Celsius. La partie du corps traitée est aspirée par une dépression de vingt à vingt-huit millimètres de mercure. Le traitement dure de trente à soixante minutes. Il n’y a pas de restrictions après le traitement. Vous pouvez ensuite poursuivre vos activités quotidiennes habituelles.

La cryolipolyse entraîne une réduction progressive du tissu adipeux sur une période de trois mois. Les résultats sont visibles au bout de six semaines. Les cellules adipeuses sont très sensibles au froid. La cryolipolyse provoque des dommages durables et spécifiques aux cellules adipeuses. Plus la température est basse et plus les cellules sont exposées longtemps au froid, plus les cellules adipeuses meurent rapidement. Les globules blancs et les phagocytes assurent l’élimination des cellules mortes.

Cette réaction inflammatoire commence au bout de deux à quatorze jours et dure quatre mois. La cryolipolyse est considérée comme une procédure sûre. La cryolipolyse ne doit pas être pratiquée en cas d’allergie au froid (cryoglobulinémie, urticaire au froid), de maladie héréditaire rare des cellules souches hématopoïétiques (hémoglobinurie paroxystique) ou de modifications locales de la peau.

Différents fournisseurs

De nombreux appareils différents sont proposés pour la cryolipolyse : Coolsculptin® société Zeltiq Aesthetics (Pleasanton, CA, USA), KryoShape® société Medical Shape GmbH (Bâle, Suisse), CryoSlim® (BFP Electronique, Montrodat, France), Coolsculptin® a été approuvé par l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA).

La cryolipolyse est généralement très bien tolérée. Il faut s’attendre à une sensation d’engourdissement temporaire et à une rougeur des zones cutanées traitées. De légers effets secondaires tels qu’une sensibilité accrue des zones traitées peuvent parfois survenir. La multiplication contradictoire des cellules du tissu adipeux (en anglais « paradoxical adipose hyperplasia », PAH) est un effet secondaire rare (0,025% ou un cas sur quatre mille). Dans ces cas, trois à six mois après le traitement, on observe une augmentation localisée du tissu adipeux sur les zones traitées. La pression négative pendant la cryolipolyse déclenche probablement une croissance du tissu adipeux chez certains patients. La cryolipolyse est contre-indiquée chez les personnes souffrant d’états sensibles au froid, comme le syndrome de Raynaud ou une maladie liée à la cryoglobulinémie. La littérature mentionne également quelques autres maladies avec un facteur rhumatoïde positif (syndrome de Sjögren, lupus, vascularite, polyarthrite rhumatoïde, hépatite C).

Autres thèmes :

Retour

Envoyez un message

Merci pour votre message. Il a été envoyé.

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre message. Veuillez réessayer plus tard.