top

Mineurs & Chirurgie plastique

La chirurgie plastique chez les mineurs est un sujet récurrent dans les médias. Les médias sociaux, Internet et l’utilisation des smartphones marquent aujourd’hui la vie des jeunes. L’image corporelle influence l’estime de soi et la qualité de vie. Le harcèlement et les moqueries sont monnaie courante à l’ère du numérique.

A cet âge, les jeunes sont particulièrement « vulnérables » sur le plan psychique. Selon les données officielles (American Society for Aesthetic Plastic Surgery), 0,9% de toutes les opérations de chirurgie esthétique ont été réalisées sur des mineurs en 2017. 69 % de ces opérations étaient des réductions mammaires, des corrections d’oreilles et des corrections de gynécomastie (poitrine masculine). Selon ce rapport, les augmentations mammaires chez les mineurs ont été pratiquées dans 0,036 pour cent de toutes les opérations de chirurgie esthétique.

Il n’est guère contesté que le traitement des cicatrices d’acné chez les mineurs permet tout à fait d’améliorer la qualité de vie. Comme les maladies concomitantes telles que le diabète, le tabagisme et l’obésité sont moins fréquentes chez les adolescents, les taux de complications des opérations de chirurgie plastique sont également moins élevés chez les adolescents.

Les complications les plus fréquentes après une opération de chirurgie plastique chez les mineurs sont les hémorragies postopératoires (0,34 pour cent), suivies par les inflammations (0,28 pour cent) (Yeslev M et al. Sécurité de la chirurgie esthétique chez les patients adolescents. Aesthet Surg J. 2017 Oct 1;37(9):1051-1059). Une correction des malformations mammaires, des oreilles décollées, de la gynécomastie ou des réductions mammaires chez les adolescents peut améliorer la souffrance.

Le propre désir de changement de l’enfant est une condition importante pour une opération de correction. La capacité de décision des jeunes sur les conséquences de leurs actes est inférieure à celle des adultes. Néanmoins, chaque jeune devrait être pris au sérieux avec son problème et être conseillé en fonction de sa maturité.

Un examen et une consultation auprès d’un spécialiste expérimenté en chirurgie plastique et esthétique permettent d’éclairer plus clairement les attentes d’un traitement ainsi que les risques et les avantages.

Autres thèmes :

Retour

Envoyez un message

Merci pour votre message. Il a été envoyé.

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre message. Veuillez réessayer plus tard.