top
[price_plugin_button]
Home / Opérations du visage / Facelift (lifting du visage)

Raffermissement du visage (lifting) : Possibilités de lifting du visage

Possibilités de lifting du visage

Chaque année, environ 400 000 personnes dans le monde se font rajeunir par un lifting du visage [1]. Les liftings faciaux sont pratiqués en Allemagne et aux Etats-Unis depuis plus de cent ans [2] [3]. Les techniques sont toujours en cours de perfectionnement. Les techniques actuelles se caractérisent par des résultats naturels et durables et des cicatrices très discrètes. Les techniques sont notamment classées en fonction de la profondeur de la couche à laquelle les tissus sont détachés et raffermis. L’anglais étant la langue scientifique dominante, les techniques portent des noms anglais. On distingue les techniques suivantes :

  • Le mini facelift
  • La Plication SMAS
  • L’ectomie SMAS
  • Le lifting SMAS étendu
  • Le Midface Lift
  • Le MACS Lift
Guides d’incision de la plicature SMAS, de l’ectomie SMAS et du lifting étendu SMAS. Coupe derrière le tragus.

Faits sur le lifting du visage

Durée de l’opération 4-6h
AnesthésieAnesthésie générale / sommeil crépusculaire / chirurgie à récupération rapide
Séjour à la cliniqueEn consultation externe
CoûtsVers le calculateur de prix
Postcure6 semaines
Traction du filFils auto-dissolvants
En phase avec la sociétéAprès 2 semaines
Compléments ou alternatives Traitement des rides par graisse autologue / Skinbooster / Microneedling

Comment se déroule un lifting du visage ?

Étape 1 : Préparation

Après la consultation personnelle, nos patients sont déjà familiarisés avec le déroulement de l’opération et les préparatifs avant et après l’intervention. Il est néanmoins tout à fait normal de ressentir une certaine nervosité résiduelle le jour de l’opération. Le Dr Santos Stahl et l’anesthésiste vous accueillent à la clinique et vérifient une fois de plus que l’opération peut se dérouler dans les meilleures conditions.

Étape 2 : L’opération

Après vous être changé(e), on vous administrera un antibiotique. Vous serez ensuite conduit dans notre salle d’opération, qui est équipée des dernières technologies médicales. Maintenant, toute l’équipe opérationnelle vérifie que toutes les précautions ont été prises pour votre sécurité. L’anesthésiste vous administre un somnifère et surveille votre bien-être pendant toute la durée de l’intervention. Le chirurgien prépare le champ opératoire et injecte une solution tumescente dans la zone à opérer. L’opératrice et l’assistant travaillent avec un grossissement optique afin d’opérer de manière aussi précise et fine que possible. En fonction du plan opératoire, on commence par aspirer le tissu adipeux excédentaire ou par effectuer un traitement par graisse autologue. Ensuite, le manteau des tissus mous de la peau et la structure du tissu conjonctif qui se trouve en dessous sont détachés. Après le raffermissement de la structure de soutien du visage et du cou, l’excédent de peau est retiré et finement suturé. Si nécessaire, un traitement par microneedling est effectué à la fin de l’opération. Enfin, un pansement stérile et un masque de compression sont appliqués. Dans la salle de repos, vous serez ensuite surveillé en permanence pendant que vous vous reposez.

Étape 3 : Après la procédure

Avant de quitter la clinique, on vous remettra le numéro de téléphone portable de votre chirurgien, qui est joignable en permanence. Vous recevrez également un rapport sur le traitement, les précautions recommandées et les dates des examens de suivi.

Quelles sont les différences entre les méthodes de lifting du visage ?

Dans les paragraphes suivants, nous souhaitons vous donner une idée générale de la différence entre les techniques de lifting. Les données sont des estimations, car il n’existe pas de données scientifiques précises à ce sujet. Les distinctions suivantes sont possibles :

  • Le temps derécupération : le temps de récupération comprend de nombreux domaines différents. Quand puis-je manger et boire après l’opération du lifting du visage ? Quand puis-je prendre une douche ? Quand puis-je faire du sport ? Quand pourrai-je reprendre le travail ? Combien de temps dure le gonflement ? Quand la cicatrisation est-elle terminée ? Nos valeurs indicatives se réfèrent au moment le plus précoce où vous pouvez poursuivre vos activités quotidiennes.
  • La durée de l’effet : combien de temps le résultat dure-t-il ? Les changements après un lifting du visage sont généralement permanents. Néanmoins, aucune opération au monde ne peut arrêter le temps. A titre indicatif, il s’agit de la durée pendant laquelle vous paraîtrez sensiblement plus jeune. La durée du résultat pour votre apparence plus jeune dépend également des habitudes de vie individuelles (cigarette, bain de soleil, habitudes de sommeil, soins quotidiens de la peau).
  • La durée de l’opération : Toute intervention chirurgicale implique de nombreux processus qui doivent être planifiés dans le temps : L’entrée dans la salle d’opération, l’administration de somnifères par l’anesthésiste, le positionnement en douceur du patient, l’injection d’une anesthésie locale (solution anesthésiante), le pansement de la plaie, la surveillance après l’opération et l’entretien avec le chirurgien plasticien après l’opération. Pour simplifier, nous vous indiquons approximativement la durée entre le moment de l’incision et la suture fine de la plaie.
  • L’efficacité : de combien d’années vais-je paraître plus jeune ? Grâce à l’intelligence artificielle, des algorithmes (FacePlusPlus, Amazon, Microsoft, IBM) peuvent évaluer l’âge d’une personne à partir d’une photo de son visage. Des études montrent que la détermination de l’âge par les algorithmes est relativement fiable [4]. L’effet peut également être déterminé sur la base de l’âge perçu des personnes concernées. Comme le jugement du patient est finalement décisif, nous chiffrons l’effet de rajeunissement comme une fourchette d’évaluation des algorithmes et des patients.

Mini lifting

Le mini-lifting du visage est un lifting superficiel du visage (en anglais : Subcutaneous Face Lift). Le lifting superficiel du visage est la plus ancienne technique chirurgicale de lifting du visage. Cette technique consiste à détacher la couche de tissu située juste en dessous de la peau. Lors du lifting superficiel du visage, la peau peut être décollée à différents degrés. L’exposition de la couche tissulaire superficielle peut se limiter à la peau à enlever ou inclure la zone des joues. Voici un bref aperçu des données clés du mini-ascenseur :

  • Temps de récupération : 5 à 7 jours.
  • Durée de l’opération : 2 à 3 heures.
  • Durée de l’effet : 4 à 5 ans.
  • Efficacité du mini-lifting : 4 à 5 ans de moins.
  • Particularité : si le mini-lifting vise une plus grande efficacité, il y a un risque de résultat peu naturel, de cicatrice visible et de déformation du pavillon ou du lobe de l’oreille.

SMAS Plication

Comme la peau du visage, le tissu conjonctif perd de sa tonicité avec l’âge. Entre la peau et la glande parotide, il existe une couche de tissu conjonctif appelée système musculo-aponévrotique superficiel (abréviation SMAS) [5]. Des techniques ont été développées pour raffermir non seulement la peau, mais aussi la structure du tissu conjonctif sous-jacent. Une plicature (en anglais plication) désigne une technique de suture qui consiste à superposer des couches de tissus. La technique de la plicature SMAS a été décrite pour la première fois au début des années 1970 [6]. Tout d’abord, la couche entre la peau et le tissu conjonctif est largement décollée. Ensuite, la couche de tissu conjonctif est raffermie par une plicature. Le tissu est alors déplacé vers les pommettes.

  • Temps de récupération : 1 à 2 semaines.
  • Durée de l’opération : 4 à 6 heures.
  • Efficacité : 4 à 7 ans plus jeune.
  • Durée d’action : 8 à 10 ans.
  • Particularité : le déplacement de la couche de tissu conjonctif souligne les contours des pommettes.

SMAS Ectomy

Cette technique consiste à enlever l’excès de tissu conjonctif dans la région de la parotide. La technique chirurgicale est donc appelée en anglais lateral SMAS Ectomy. Tout d’abord, le tissu conjonctif situé au-dessus de la glande parotide est mis à nu. Une bande étroite d’environ deux centimètres de tissu conjonctif relâché est retirée. La couche de tissu conjonctif est refermée par une suture. L’élimination de l’excès de tissu conjonctif est préférable à une suture par fronçage (SMAS Plication) pour les contours du visage repulpés.

  • Temps de récupération : 1 à 2 semaines.
  • Durée de l’opération : 4 à 6 heures.
  • Efficacité : 4 à 7 ans plus jeune.
  • Durée d’action : 8 à 10 ans.
  • Particularité : l’élimination de l’excès de tissu conjonctif permet de rééquilibrer les contours d’un visage de forme ronde.

Extended SMAS Lift

Contrairement à toutes les autres techniques de lifting du visage, le lifting extended SMAS (ou superextended facelift) consiste à déplacer la couche SMAS (tissu conjonctif SMAS). La technique du déplacement de tissu, également appelée plastie par lambeau (en anglais flap), est utilisée dans de nombreux domaines de la chirurgie esthétique et plastique et dans de multiples variations. Pour amener le tissu conjonctif sous la joue à la position souhaitée, il faut détacher le tissu. Contrairement à d’autres techniques, la plastie par lambeaux du SMAS consiste à dissoudre les couches dans deux plans : entre la peau et le SMAS et entre le SMAS et la glande parotide. Pour obtenir des contours du visage harmonieux, le tissu conjonctif est déplacé vers les tempes lors du lifting du visage SMAS. Le relâchement large du tissu donne au bas du visage une ligne de mâchoire jeune (en anglais Jawline) et atténue les rides nasogéniennes profondes.

  • Temps de récupération : 1 à 2 semaines.
  • Durée de l’opération : 6 à 8 heures La dissolution du tissu conjonctif doit être réalisée avec une précision microchirurgicale.
  • Efficacité : 4 à 7 ans plus jeune.
  • Durée d’action : 10 ans ou plus.
  • Caractéristiques particulières : La technique du SMAS-Lift est particulièrement efficace pour remédier à l’affaissement des joues. Les résultats sont naturels. La peau du visage se pose sans tension apparente sur le tissu conjonctif raffermi. Grâce au lifting SMAS, les bourrelets de graisse des joues sont ramenés à la position qu’ils occupaient lorsqu’ils étaient jeunes. L’opération se combine bien avec un lifting du cou. Dans ce cas, on parle aussi de face-neck-lift.

Midface Lift

Le midface lift est une technique de lifting du visage qui consiste à dissoudre en profondeur les tissus situés sous la membrane osseuse. En anglais, cette technique est donc également appelée deep plane facelift, composite et subperiosteal face lifting. L’effet de cette technique se limite à la zone située sous les yeux, également appelée milieu du visage (en anglais midface). Le lifting du milieu de la paupière est réalisé par une petite incision cutanée au niveau de la paupière inférieure, comme pour le lifting de la paupière inférieure. Les muscles zygomatiques et le releveur de la lèvre supérieure sont détachés de l’os zygomatique et de la mâchoire supérieure. Pour ménager un nerf cutané qui sort de la mâchoire supérieure, il est recommandé d’utiliser un système de caméra spécial (endoscope).

  • Temps de récupération : 1 à 2 semaines.
  • Durée de l’opération : 4 à 6 heures.
  • Efficacité : 4 à 7 ans plus jeune.
  • Durée d’action : 8 à 10 ans.
  • Caractéristiques particulières : L’effet se limite à la région située sous les yeux. La cicatrice sur la paupière inférieure est très discrète. Les résultats sont naturels, car les coussinets graisseux des joues sont remis à leur place initiale. Cette technique ne permet pas d’améliorer les contours de la mâchoire ni le contour du cou.

MACS Lift

MACS signifie « minimal access cranial suspension » et est une technique chirurgicale de lifting du visage qui a été décrite pour la première fois en 2002 [7]. Le MACS-Lift est une technique chirurgicale qui consiste à détacher la couche entre la peau et le tissu conjonctif SMAS. Une technique de suture en forme de boucle permet de raffermir le tissu conjonctif.

  • Temps de récupération : 1 à 2 semaines.
  • Durée de l’opération : 4 à 6 heures.
  • Efficacité : 4 à 7 ans plus jeune.
  • Durée d’action : 8 à 10 ans.
  • Caractéristiques particulières : La cicatrice est assez courte. Si le visage est rond, l’impression de plénitude peut être renforcée.

Représentation schématique des structures importantes lors d’un lifting du visage

1ère zone du traitement par la graisse autologue
2. incision pour un lifting du visage
3 . vaisseaux temporaux superficiels (vasa temporalis superficialia) 4. élévation devant le conduit auditif (tragus)
5. les ligaments entre la peau et les os (ligament zygomatique)
6. glande parotide (Glandula parotidea) 7. glande submandibulaire (Glandula submandibularis)
8e nerf cutané (nerf auriculaire majeur)
9e nerf musculaire de la bouche (rami buccal du nerf facial)
10. incision lors d’un lifting du cou

Lors d’un lifting du visage, la peau relâchée est retirée et l’appareil de soutien est raffermi. Pour ce faire, une fine couche de tissu conjonctif (système musculo-aponévrotique superficiel) est mise à nu. Les ligaments relâchés sont coupés et la couche profonde du tissu conjonctif est raffermie. Après avoir raffermi le tissu conjonctif et, le cas échéant, remplacé le volume perdu, l’excès de peau relâchée est retiré. Les zones vertes peuvent être injectées avec des produits de comblement tissulaire (graisse autologue ou acide hyaluronique) pour embellir les contours.

Autres nerfs faciaux sur l’image : nerf musculaire du front (Ramus frontalis nervi facialis), nerf musculaire de la lèvre supérieure (Rami zygomatici nervi facialis), nerf musculaire de la lèvre inférieure et du menton (Ramus marginalis mandibulae), nerf cutané (Nervus auricularis magnus).

Autres ligaments sur l’image : ligament entre la peau et l’os (ligament mandibulaire), ligament entre le muscle et la peau (ligament massétérique)

Lifting du visage sans anesthésie générale

L’objectif de toute anesthésie est d’endormir ou d’éliminer la douleur pendant le traitement. La prévention de la douleur par de multiples moyens permet d’atteindre le plus grand confort possible. En combinant différentes méthodes, les médicaments peuvent être administrés à des concentrations plus faibles. Par conséquent, les effets secondaires sont moins fréquents et les patients se rétablissent plus rapidement. Grâce à des méthodes d’anesthésie modernes et à une collaboration optimale entre l’anesthésiste et le chirurgien, nous pouvons proposer un lifting du visage sans anesthésie générale. Les avantages de cette forme particulière d’anesthésie locale (anesthésie tumescente) et de la somnolence ont fait l’objet de nombreuses études scientifiques [8] [9] [10] [11].

Raffermissement du visage avec des fils

Lors d’un traitement par fils PDO, les bourrelets de graisse affaissés du visage sont soulevés. Le contour des joues est embelli. Les fils PDO ne sont toutefois pas adaptés au traitement du relâchement cutané. Les fils PDO ne provoquent pas de raffermissement. Les fils de PDO déplacent plutôt la peau, comme le tissu d’une capuche ou d’une ceinture de pantalon le long d’un cordon. Le lifting par fils PDO est réservé aux patientes qui présentent une bonne élasticité de la peau. Le lifting par fils PDO ne convient pas au traitement des altérations de la peau et du tissu conjonctif qui apparaissent à partir de 45 ans. Dans ces cas, la peau et les tissus de soutien devraient chacun être traités de manière ciblée et différenciée. Un lifting SMAS est un traitement efficace dont les effets sont durables. Les fils PDO ne sont pas une alternative au lifting du visage.

Avantages et inconvénients du lifting du visage

Les traces du temps sont plus visibles sur certains visages que sur d’autres. Les personnes qui se sentent plus jeunes souhaitent retrouver l’harmonie entre leur corps et leur esprit. La décision de recourir à un lifting du visage est une décision tout à fait personnelle. La chirurgie esthétique moderne offre de nombreuses possibilités qui sont devenues de plus en plus douces et efficaces au fil des décennies. Parmi les traitements non chirurgicaux, on trouve le microneedling, le traitement avec son propre sang et une injection. La comparaison suivante entre le lifting du visage et les méthodes conservatrices doit être considérée comme un point de repère approximatif.

Lifting du visage Procédures conservatrices
Efficacité Rajeunissement de 4 à 7 ans Améliorent l’élasticité de la peau Augmentent l’épaisseur de la peau Réduisent les taches pigmentaires
La durée d’action Selon la technique, jusqu’à plus de 10 ans de quelques mois à quelques années
Risques 2% hématome, 1% inflammation, 0,1% lésion nerveuse [12] 0,004% Inflammation [13]
Temps d’arrêt 7 à 14 jours Pas de
Durée du traitement 4 à 6 heures 30 à 45 minutes
Visibilité du résultat Après 2 à 3 semaines Après 6 à 12 semaines – les traitements à 4 semaines d’intervalle doivent être répétés au moins 3 fois

Raffermissement du visage chez l’homme

Les techniques de lifting du visage sont fondamentalement similaires pour les hommes et les femmes. Les subtilités techniques doivent toutefois répondre à des caractéristiques spécifiques aux hommes. Les hommes ont une mâchoire inférieure plus accentuée, un menton plus large et des joues rondes plus plates. La peau est plus épaisse et plus vascularisée que chez les femmes. La coupe doit tenir compte des poils de la barbe et de la coupe courte.

Raffermissement du visage au laser

Un traitement de surface de la peau peut être effectué à l’aide d’un laser. Un traitement au laser CO2 stimule la production de collagène et constitue un complément utile au lifting du visage [14]. De nombreuses études montrent que le microneedling améliore de manière comparable les taches pigmentaires de la peau et augmente la tonicité de la peau [15]. Le traitement au laser peut provoquer une coloration foncée de la peau (hyperpigmentation post-inflammatoire), en particulier chez les types de peau plus foncés. Nous préférons le traitement par microneedling au traitement par laser, car le microneedling présente moins d’effets secondaires et le temps de récupération est plus court [16] [17]. En outre, le traitement par microneedling est plus durable. L’effet du traitement par microneedling peut être renforcé par un traitement simultané avec son propre sang. Néanmoins, ni le laser ni le microneedling ne remplacent un lifting du visage.

À quoi faut-il faire attention après un lifting du visage ?

 

Ohne eine gewissenhafte Nachsorge kann auch eine perfekt geglückte Operation nicht zu einem optimalen Ergebnis führen. Beachten Sie bitte die folgenden Empfehlungen:

  • Quatre rendez-vous sur place ou par consultation vidéo vous seront proposés au cours des deux premières semaines afin de surveiller la cicatrisation.
  • Utilisez des éléments réfrigérants ou ce que l’on appelle des lunettes contre la migraine toutes les deux ou trois heures maximum pendant 15 minutes pendant les trois premiers jours. N’appliquez pas le masque facial directement sur la peau, car le froid extrême peut provoquer des lésions cutanées. Veillez à toujours appliquer une compresse sur la zone opérée avant d’appliquer les éléments réfrigérants. Ceux-ci doivent être réfrigérés, mais pas congelés.
  • Le fait de s’allonger et de dormir avec le haut du corps légèrement incliné (environ 30 degrés) pendant les cinq premiers jours favorise le désenflement et la cicatrisation.
  • De légères douleurs peuvent apparaître lorsque l’anesthésie se dissipe, généralement une à deux heures après l’intervention. Dans tous les cas, on vous prescrira des médicaments à prendre avant l’opération afin d’éviter toute douleur.
  • Si vous souffrez d’hypertension, la pression artérielle doit être mesurée toutes les deux à trois heures pendant les cinq premiers jours. Si la première valeur (systolique) de votre tension artérielle dépasse 140 mm Hg, vous devez prendre un médicament pour faire baisser votre tension.
  • Si l’on constate une tendance accrue aux saignements, de petits tubes de drainage sont temporairement placés derrière l’oreille. Les drains sont généralement retirés au bout de 24 heures seulement.
  • Les fils de peau les plus fins sont retirés au bout d’une dizaine de jours.
  • Dès le premier jour après l’intervention chirurgicale, vous pouvez vous doucher comme d’habitude. Veillez à ne pas laisser de résidus de savon et séchez toujours votre visage avec une serviette propre. Au cours de la première semaine, nous recommandons d’appliquer un spray désinfectant pour plaies (Octenisept®) après la douche.
  • Pour favoriser le dégonflement, un masque de compression préalablement adapté peut être porté pendant la première semaine. Au cours de la deuxième semaine, le masque de compression ne doit être porté que la nuit.
  • À partir de la troisième semaine, vous pouvez aider à la cicatrisation. Enduisez les cicatrices d’une crème grasse contenant le moins d’additifs possible. Massez la crème pendant environ cinq minutes, deux à trois fois par jour. Protégez votre peau et vos cicatrices avec une crème solaire.
  • Il convient d’éviter de se pencher, de soulever des charges lourdes, d’effectuer des travaux physiques lourds et de pratiquer des activités sportives pendant trois semaines, éventuellement plus longtemps s’il y a encore des gonflements. Il va de soi qu’il faut également renoncer à une forte exposition aux rayons UV (bains de soleil ou solarium) pendant une certaine période de guérison.

Raffermissement du visage sans chirurgie

Comme les patients commencent naturellement par s’informer sur les alternatives au lifting chirurgical du visage, ils tombent d’abord sur une multitude de promesses publicitaires peu sérieuses sur Internet. Les compléments alimentaires, les produits cosmétiques et les praticiens de la santé ne sont pas soumis aux dispositions strictes de la loi sur la publicité pour les produits thérapeutiques ou du code de déontologie des médecins. Il n’est donc pas étonnant que les publicités vantant les mérites d’un raffermissement de la peau du visage à l’aide de différents appareils, de crèmes ou même de gymnastique faciale soient largement diffusées en ligne. Vanter les mérites d’appareils à ultrasons, d’exercices de musculation faciale EMS (stimulation électrique des muscles), d’ondes radio ou de stylo plasma pour raffermir le visage est trompeur. Actuellement, aucune étude scientifique de qualité n’a démontré l’effet rajeunissant de ces procédures.

Seules des procédures esthétiques peu invasives comme les injections de fillers et de myorelaxants peuvent constituer une alternative, mais elles donnent un résultat limité dans le temps et doivent donc être répétées plusieurs fois. De plus, elles ne sont efficaces que si les signes de vieillissement sont moins prononcés (rides moins profondes et relâchement cutané moins important). Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans notre catégorie sur les traitements mini-invasifs.

Photos avant/après d’un lifting du visage

Avant un lifting du visage, les patients souhaitent se faire une idée du résultat possible du lifting. Les photos avant et après les opérations de chirurgie esthétique ne peuvent pas être publiées sur Internet. Chez CenterPlast, vous avez toutefois la possibilité de visionner des photos correspondantes de l’ensemble du visage dans le cadre d’un rendez-vous de conseil sans engagement. Les images de lifting sont soigneusement sélectionnées en fonction de certains critères de comparabilité. Les photos avant-après ont bien entendu été prises conformément à la législation sur la protection des données. Les personnes traitées ont donné leur accord pour aider d’autres patients à s’informer. N’hésitez pas à nous contacter lors de votre rendez-vous individuel pour nous demander de vous montrer les photos avant et après.

Questions fréquemment posées

Quelle est la meilleure méthode de lifting du visage ?

Malheureusement, il n’existe pas de réponse générale à cette question, car chaque patient présente des conditions uniques. La comparaison de différentes techniques chez les vrais jumeaux n’a pas non plus permis de répondre à la question [18]. La méthode qui présente le plus faible taux de complications, un résultat nettement rajeunissant et durable est à nos yeux la meilleure. Le choix de la méthode appropriée dépend de l’élasticité individuelle de la peau, de la forme du visage, du contour de la mâchoire inférieure et du cou. La méthode peut également varier en fonction des souhaits et des attentes des patients. Après avoir examiné et discuté de vos objectifs, nous vous recommandons un plan de traitement.

À propos de l’auteur

Unsere Fachärzte für Plastische Chirurgie Saarbrücken
Dr Adelana Santos Stahl

« Notre objectif est de fournir un traitement optimal, discret et précis, basé sur notre grande expertise en chirurgie plastique. „

Le Dr Adelana Santos Stahl se distingue par une perspective internationale unique avec une vision féminine de la chirurgie plastique. Son approche individuelle et détaillée est la clé des résultats magnifiques et naturels qu’elle obtient. Ayant été formée au Brésil, l’un des pays les plus importants et les plus connus en matière de chirurgie plastique esthétique et reconstructive, elle comprend le désir de ses patients de paraître et de se sentir au mieux de leur forme. Elle a terminé ses études de médecine et sa formation de spécialiste en chirurgie plastique et esthétique au Brésil. En 2009, elle a également passé avec succès les examens d’équivalence allemands pour l’examen d’État de médecine. Deux ans plus tard, en 2011, elle a reçu la reconnaissance allemande et, en 2012, la reconnaissance européenne de spécialiste (EBOPRAS) en chirurgie plastique. De 2009 à 2013, elle a approfondi ses connaissances en chirurgie esthétique et reconstructive du visage auprès de représentants de la chirurgie plastique de renommée mondiale tels que le professeur Gubisch au Marienhospital et Madame Firmin à Paris. Une bourse VDÄPC (bourse continue pour les étudiants diplômés) en Suisse, en France et aux États-Unis a encore considérablement enrichi votre expérience professionnelle. Le Dr Santos Stahl est actif dans diverses sociétés professionnelles renommées. Outre la DGPRÄC et la DGBT, elle est également membre de la Société brésilienne de chirurgie plastique – SBCP. Elle est également l’auteur de plusieurs articles scientifiques et se consacre, avec son mari, à la recherche et aux études cliniques dans le domaine de la chirurgie plastique.

References[+]

Envoyez un message

Merci pour votre message. Il a été envoyé.

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre message. Veuillez réessayer plus tard.